Association pour le Patrimoine et l'Histoire de l'Industrie en Dauphiné

Constructeurs et Mécaniciens

 

Les entreprises dauphinoises des Constructeurs et mécaniciens  ont pour beaucoup été liées à d’autres activités et nombre d’entre elles pourraient être qualifiées de « mécaniciens de la Houille Blanche ».

 

Les entreprises des constructeurs et des mécaniciens

Satre & Brenier (1854-1869)
puis Brenier & Cie (1869-1891), Brenier & Neyret (1891-1917) et Neyret-Beylier (1913-1925)

  • Sites industriels: à La Tronche jusqu’en 1867, puis dans le quartier de la gare de Grenoble jusqu’en 1907. Enfin, en 1900, à Saint-Martin-d’Hères dans le quartier de la Croix-Rouge sur un terrain de 5 ha.
  • Domaines d’activité : équipements de papeterie, matériels de broyage, de manutention et de cimenterie, et turbines hydrauliques
  • Patronat et effectifs: le fondateur Casimir Bernier (1832-1911) s’est associé à André Neyret (1854-1931) et Charles Beylier (1864-1929). Les effectifs passent de ceux d’un atelier artisanal à 150 personnes (1891).
  • Siège social et site actuel:
  • Social:
  • Musée:
  • Reconversion: mairie de Saint-Martin-d’Hères . Le reste de la friche historique sera bientôt transformé en centre commercial.

Crédit photo : (auteur inconnu) — Les Alpes pittoresques d'aôut 1904, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=83837181

Neyret-Beylier-Piccard-Pictet (1917-1948)
puis Neyrpic (1948-1967), Alsthom (1967-2014) et General Electric Hydro.

  • Sites industriels:ateliers de Beauvert au sud de Grenoble dès 1917 pour toutes les activités hydrauliques. Ateliers de la Croix-Rouge à Saint-Martin-d’Hères pour les activités mécaniciennes (papeterie, téléphérique, broyage, etc.).
  • Patronat et effectifs : Maurice Gariel (1884-1960) est le patron emblématique de 1917 à 1960. Les effectifs passent de 400 personnes en 1921 à 3000 personnes en 1962 et à moins de 600 employés en 2008.
  • Domaines d’activité : turbines hydrauliques, équipements de barrages, de papèterie, matériels de broyage, de cimenterie et de manutention, téléphériques, antennes de télécommunication, turboforage pétrolier, équipements nucléaire.
  • Siège social et site actuel:
    • à Beauvert. Le site de la Croix-Rouge est fermé en 1966.

    Social : longs conflits en 1962-63 et en 1996.

  • Musée: /
  • Reconversion: mairie de Saint-Matin-d’Hères . Le reste de la friche historique sera bientôt transformé en centre commercial..

Entreprise Bouchayer & Viallet (1870-1979)

  • Sites industriels : ateliers sur l’avenue de la gare à Grenoble, puis dans le quartier Berriat à partir de 1898.
  • Domaines d’activité : équipements pour centrales hydroélectriques, conduites forcées.
  • Patronat et effectifs : Joseph Bouchayer (1835-1898) et Félix Viallet (1839-1910) sont les membres fondateurs. Employés : 3000 personnes en 1918.
  • Siège social et site actuel :
  • Social :
  • Musée :
  • Reconversion : Les 14 ha de friche industrielle sont reconvertis en bureaux, commerces logements et jardins. On y trouve également le Centre National d’Art Contemporain (CNAC) et une salle de concerts (La Belle Électrique).

Établissements Joya Père et Fils (1848-1926)

  • Sites industriels : ateliers rue Nicolas Chorier dans le quartier Berriat à Grenoble à partir de 1898.
  • Domaines d’activité : équipements pour centrales hydroélectriques, conduites forcées.
  • Patronat et effectifs : Charles Joya, fondateur. Employés : 400 ouvriers en 1910.
  • Siège social et site actuel :/
  • Social : Émile Romanet (1873-1962), co-directeur avec Régis Joya à partir de 1897, a créé dans l’établissement les premières allocations familiales.

Photo : archives départementales de l’Isère

Défibreur Bergès, réalisé à Domène par Charles Morel. Conservé à la Maison Bergès, Département de l’Isère. Photo F Virieux, 2020

Défibreur Bergès, réalisé à Domène par Charles Morel. Conservé à la Maison Bergès, Département de l’Isère. Photo F Virieux, 2020

Ateliers de construction mécanique et fonderies Charles Morel et cie (1891-1975) à Domène

  • Création, patronat et effectifs : en 1891 Charles Morel, le fondateur loue les ateliers de l’ancienne société Dufour et Daspre, puis se porte acquéreur en 1894 des bâtiments de la papeterie Chevrant au Moutier qu’il réaménage en atelier de mécanique et de chaudronnerie et fait construire une fonderie de cuivre et de bronze afin de réaliser une production intégrée.  L’entreprise emploie plus de 100 salariés jusqu’à la guerre de 1914. Charles Morel est secondé pendant quelques années par ses fils, Emile qui se lancera ensuite de son côté dans l’activité de perforation et Jean-Baptiste qui lui se tournera vers la fabrication de rivets. Il s’associe avec son gendre A. Giraud. Tous deux meurent  en 1914. Dépôt de bilan en 1935, puis en 1937 reprise par Mmes veuves Giraud et Morel puis sous la direction d’E. Peyronnard puis de R. Pras et Cie.
  • Production : appareils de broyage et tamisage dont le broyeur à boulets et à force centrifuge pour cimentiers français et à l’international.  Equipements de laveries de mines, défibreurs, bicyclettes pliantes, voiturettes automobiles
  • Siège social et site actuel : L’activité a cessé  en 1975. Les bâtiments industriels acquis par la Papeterie Matussière et Forest sont rasés en 1986.
  • Fonds d’archives : Archives départementales, Fonds de la société Charles Morel et Cie, à Domène 1887-1991. Cote :131 J 1-875

    Les musées des constructeurs et des mécaniciens

    Maison Berges : musée de la houille blanche à Villard- Bonnot 

    Michel Soutif, 2005, 51 Pages

    Livres sur les Constructeurs et les mécaniciens

    Charles Morel, constructeur Dauphinois sous la troisième république

    Charles Morel, constructeur Dauphinois sous la troisième république

     Informations Livre Auteur(s): Borgis Jean-Pierre Année d'édition:1990 Nombre de pages: 300 Editeur: PUG, Grenoble Disponibilité : ? Résumé : L'industrie de la construction mecanique est un secteur mal connu de la vie economique alpine malgre son intense activite dans...

    Compagnons de Beauvert

    Compagnons de Beauvert

    Informations Livre Auteur(s): Raymond Boddele Année d'édition: 1982 (?)5Nombre de pages: non paginé Editeur: Lieu de production inconnu : producteur inconnu Disponibilité : bibliothèque universitaire de Grenoble (UGA) Sujet : Neyrpic 1948-1967 -- Histoire

    SOGREAH – La passion d’un métier

    SOGREAH – La passion d’un métier

    Informations Livre Auteur(s): Éric Robert Pilotage du projet (Sogreah) : Marie-Christine Vasseur Année d'édition: 2008 Nombre de pages: 208 Editeur: Dire l'entreprise, Renage Disponibilité : site de l'éditeur

    Les Bouchayer

    Les Bouchayer

    Informations Livre Auteur(s):Bouchayer  Robert Année d'édition: 1994 Nombre de pages: 39 Editeur: Diponibilité : en bibliothèque municipale

    Atelier Neyret-Beylier  et Piccard-Pictet- Etude du ressaut

    Atelier Neyret-Beylier et Piccard-Pictet- Etude du ressaut

    Informations Livre Auteur(s): Crayat, A.; Ateliers Neyret-Beylier et Piccard-Pictet Grenoble Service irrigations Année d'édition: 1937 Nombre de pages:25 Collection: Editeur: Grenoble : s.n. Disponibilité : en bibliothèque universitaire 

    Schneider l’Histoire en force

    Schneider l’Histoire en force

    Informations Livre Auteur(s): Torres Felix Année d'édition: 1996 Nombre de pages: 492 Editeur: Jean-Pierre de Monza, Paris Diponibilité : en bibliothèque universitaire 

    Chronique des Bouchayer. Le fondateur des EBV et ses trois fils

    Chronique des Bouchayer. Le fondateur des EBV et ses trois fils

    Informations Livre Auteur(s): Robert Bouchayer Type de document : article Références :  Bulletin d'histoire de l'électricité Année 1989 14-15 pp. 155-176 Année : 1989 Diponibilité : Bibliothèque municipale de Grenoble (lien), lire l'article sur le site...